Nieuwe krant in Elsene/Nouveau Journal à Ixelles: Pixels1050

Publicatiedatum: 
Dinsdag, 25 oktober 2016 - 12:31

NL Inwoners van Elsene of erbuiten, nieuwsgierig of gepassioneerd, Elsenaar van oorsprong of van hart, toevallige passant, er bestaat in Elsene een nieuwe participatieve burgerkrant!  Jullie kunnen ertoe bijdragen met woorden, foto's, tekeningen, video's, alleen of met anderen. We kunnen elkaar ontmoeten bij een pintje op Flagey of in de tuin van jullie buur. Ontdek jullie wijk en jullie buren, Pixels is maar een excuus!

FR Habitants d’ici et d’ailleurs, curieux ou passionnés, Ixellois d’origine ou de coeur, simples visiteurs, il existe à Ixelles un nouveau journal participatif et citoyen auquel vous pouvez tous contribuer avec des mots, des photos, des dessins, des vidéos, seul ou à plusieurs, autour d’une bière à Flagey ou dans le jardin de votre voisin. Partez à la découverte de votre quartier et de vos voisins, Pixels vous servira de prétexte!

Pixels

Version en français ci-dessous
 

INTERVIEW MET CAROLINE DURIEUX, initiatiefneemster Pixels1050

Vanwaar komt het idee een blog te starten?
Pixels is geen echte blog. Het is meer een participatieve burgerkrant geschreven door én voor 1050. Er bestaat momenteel enkel een webversie van maar de bedoeling is om - in de nabije toekomst - ook een papieren versie te maken. Het idee van een burgerkrant komt niet echt van mij … Het is eerst ontstaan in Schaarbeek met Ezelstad, een initiatief van de vzw Dewey die lokale en participatieve informatieverstrekking in Brussel steunt en die het bestaan van verschillende kranten (o.a. Pixels) heeft mogelijk gemaakt.
Persoonlijk hou ik mij al jaren bezig met het Transitie-initiatief in Elsene. Onze wil is het wijkleven te bevorderen door concrete projecten. We willen gezamenlijk nadenken met onze buren over sociale, economische en ecologische uitdagingen, en over oplossingen die we hiervoor kunnen vinden. Het idee van de krant is ontstaan toen ik sommige vrienden heb horen zeggen dat er in Brussel niets gebeurde. Ik kende nochtans zoveel mooie initiatieven in mijn buurt! En ik ben beginnen te dromen over een manier, voor mij en ook voor andere mensen om hierover te kunnen praten. Mathieu van Ezelstad heeft mij in contact gebracht met andere kranten en zij hebben mij het nodige steuntje in de rug gegeven om te starten. 

Welke onderwerpen verschijnen in de krant?
Deze krant is een excuus om elkaar te ontmoeten. Het is een middel om het wijkleven te stimuleren. Natuurlijk is het mogelijk om enkel een stuk te schrijven over een onderwerp dat ons interesseert, maar we stimuleren vooral de uitwisseling van kennis en van knowhow, evenals de samenwerking aan de hand van kleine reportages die verschillende vormen aannemen. Wij proberen samen onze moestuinen, bibliotheken, verenigingen, ambachtslieden, leuke plekken te gaan ontdekken om ze te benutten, bekend te maken, om een debat op gang te brengen of gewoon om ze te delen. Concreet zijn alle onderwerpen welkom als ze dit doel dienen.

Wat heeft de blog aan Elsenaars te bieden?
De krant is een middel dat Elsenaars kunnen benutten. De krant kan personen in de belangstelling brengen, hulde brengen aan mooie initiatieven in onze straten, buren samenbrengen!  Ik heb gezien hoe blij het mensen maakten dat hun naaste buren interesse hadden in hun project. Of hoe de reporters van de blog zich bewust worden dat het niet zo moeilijk is de deuren van het gebouw naast hen te openen en interesse tonen voor wat er daar gebeurt. Daarom is het belangrijk te beseffen dat we allemaal in staat zijn om een burger-reporter te worden en dat het maar een excuus is om onze directe omgeving concreet mooier te maken.

Wat is uw motivatie ?
Het is een project van menselijke afmetingen maar dat echte vragen over engagement, participatie en democratie stelt.  Ik kijk vol verwachting uit naar hoe de Elsenaars dit participatief project zullen laten ontwikkelen.

Zijn jullie nog op zoek naar redacteurs die kunnen meedoen ?
Natuurlijk! Iedereeen die zich een Elsenaar voelt kan meedoen. Momenteel communiceert Pixels enkel in het Frans. Enkele auteurs beginnen in het Engels te schrijven, maar tot nu toe we hebben nog geen Nederlandstaligen gevonden. Het zou leuk zijn als de krant in verschillende talen geschreven werd om de werkelijkheid van de gemeente weer te spiegelen!  Als een Nederlandstalige auteur zich aangetrokken voelt door dit project en de krant wil openen naar de Nederlandstalige gemeenschap toe door workshops en evenementen in het Nederlands aan te kondigen is hij van harte welkom!
 

Meer info: www.pixels1050.be

Zin om mee te doen? Contacteer: pixels1050@gmail.com 
 

FR 
 

INTERVIEW AVEC CAROLINE DURIEUX, INITIATEUR DE Pixels1050

D'ou vient l'idee de commencer un blog?
Pixels n’est pas vraiment un blog, mais un journal participatif et citoyen rédigé par et pour 1050. Il existe actuellement en version web, mais Pixels a toutefois l’intention d’être, dans un avenir proche, également disponible en version papier (par exemple, attaché à une corde et disponible dans les cafés et bibliothèques d’Ixelles, on verra bien !). L’idée n’est pas vraiment de moi… Elle est d’abord née à Schaerbeek avec Ezelstad grâce à l’asbl Dewey qui souhaite soutenir une information locale et participative à Bruxelles et a permis à plusieurs journaux de voir le jour, dont Pixels. Depuis plusieurs années, je suis assez active dans l’initiative de Transition à Ixelles. Notre envie est d’améliorer la vie de quartier par de petits projets concrets, de réfléchir avec les gens qui vivent autour de nous aux enjeux environnementaux, sociaux et économiques et à la réponse que nous voulons y apporter. L’idée du journal m’est venue alors que j’ai entendu des amis dire que rien ne bougeait à Bruxelles. Je connaissais pourtant tellement de belles initiatives dans mon quartier ! Et je me suis mise à rêver d’un moyen qui me permettrait d’en parler et qui donnerait aux autres le moyen d’en parler aussi. J’ai alors contacté Mathieu d’Ezelstad qui m’a mise en contact avec les autres journaux et qui m’a donné le coup de pouce nécessaire au démarrage.

Sur quel type de sujets vous écrivez? (Ixelles ou aussi des autres sujets?
Ce journal est un prétexte à la rencontre. C’est un moyen de valoriser et de dynamiser une vie de quartier. Certes, il est tout à fait possible d’écrire un article seul sur un sujet qui nous tient à cœur, mais nous encourageons beaucoup le partage de connaissances et de savoir-faire, ainsi que la collaboration sur de petits reportages qui peuvent prendre plein de formes ! Nous essayons de partir ensemble à la découverte de nos potagers, bibliothèques, associations, artisans, lieux sympas pour les mettre en valeur, les faire connaître, lancer le débat ou juste partager.
L’objectif est de mettre en avant des réalités locales méconnues ou invisibles, de valoriser ensemble les liens qui font vivre notre localité et d’offrir des outils utiles à celles et ceux qui y vivent. Concrètement, tous les sujets sont les bienvenus s’ils répondent à cette raison-d’être et il n’y a pas de volonté de contrôle. Si une personne souhaite contribuer à Pixels, il lui suffit de nous rencontrer lors des ateliers collectifs ou de nous contacter par mail. Elle peut alors publier directement. Bien sûr, elle peut aussi faire appel à l’équipe pour la relecture ou pour trouver d’autres personnes avec qui faire un reportage !

Qu'est-ce que votre blog offre aux Ixellois?
Le journal Pixels est un outil dont les Ixellois peuvent se servir. Il peut mettre des personnes en valeur, rendre hommage à de belles initiatives dans nos rues, rapprocher des voisins ! J’ai vu à quel point les gens étaient heureux que des voisins proches viennent s’intéresser à leur projet, à quel point les auteurs prenaient conscience qu’il n’est pas si difficile de pousser les portes du bâtiment d’à côté et s’intéresser à ce qu’il s’y passe.. Aussi, c’est important de se rendre compte qu’on est tous capable de devenir un petit reporter citoyen et que ce n’est qu’un prétexte pour embellir concrètement notre environnement proche. :)

C'est quoi votre motivation?
C’est un projet à taille humaine, mais qui pose de vraies questions d’engagement, de participation et de démocratie. J’ai hâte de voir comment les Ixellois vont faire évoluer ce projet participatif !

Vous cherchez encore des rédacteurs qui peuvent participer?
Bien sûr ! Toute personne qui se sent ixelloise peut participer. Dans notre démarche participative, nous essayons de rencontrer les intéressés et nous leur donnons les clés du journal. Mais nous collaborons aussi de manière électronique avec les réseaux sociaux et un slack. Pour le moment, Pixels ne communique qu’en français. Quelques auteurs se mettent à écrire en anglais, mais nous n’avons toujours pas de néerlandophones. Ce serait vraiment chouette que le journal se diversifie aussi au niveau des langues pour refléter la réalité de la commune ! Si un auteur néerlandophone se sent attiré par le projet et souhaite ouvrir davantage le journal à la communauté néerlandophone en communiquant les ateliers et événements en néerlandais aussi, nous l’accueillons à bras ouverts!

Plus d'info: www.pixels1050.be

Envie de nous rejoindre? Contacteer: pixels1050@gmail.com 

Fotogalerij: 
pixels
Vergadering Pixels
Vergadering Pixels